Euro Union : site officiel du club de foot de IXELLES - footeo

A rugir de plaisir...Belle réaction EU gagne 2 - 0 contre U Waterloo

22 novembre 2014 - 16:36

Beaucoup de satisfactions à tous les niveaux. Dans l'esprit d'abord, individuellement et collectivement... et bien évidemment dans le jeu.

C'est une équipe qui était venue pour nous térrasser. Il ont trouver un mur et une solidarité exemplaire. MERCI j'ai adoré le cadeau ;-) Avec ce tempérament on a les armes pour faire un podium.

 

Résumé du match

Il faut avoir le cœur bien accroché pour suivre les pérégrinations d’Euro union cet automne. Le pire et le meilleur alternent sans réelle logique. Ce palmarès en montagnes russes  ne s’explique pas  par  la supériorité footballistique des adversaires. La cause première réside dans notre soif de conquête parfois absente. Bref, il n’est aucunement l’heure de tirer un bilan prématuré. D’autant que ce samedi a donné lieu à une rencontre en tout point exemplaire dans la manière dont Euro Union s’est montré solidaire, appliqué et combatif.

Une chance pour un 22 novembre, comme un clin d’œil du destin, les conditions météo furent juste exceptionnelles. Au complet donc, pour cet affrontement qui sent la poudre dès l’appel des protagonistes par l’arbitre. Dans un  passé proche les deux équipes, dans une atmosphère électrique en étaient venu aux mains. Ce souvenir semblait d’ailleurs bien ancré dans l’esprit d’Union Waterloo qui a fait le déplacement  avec une délégation pléthorique, pas moins de 20 joueurs pour 15 inscrits potentiellement sur la feuille de match. La réputation des mexicains au sang bouillonnant ne se dément pas.

Le schéma tactique d’Euro Union est un 4-4-2 épuré plus propice à la récupération du ballon ; l’intérêt étant de densifier  l’entre jeu et de procéder offensivement par contre-attaque. On connait le point fort des visiteurs : une technique au tricot, des progressions en passes courtes. Consigne élémentaire : ne pas tomber dans le piège de la provocation donc les attendre à une distance raisonnable dans les duels.

Let’s get the party starting ! Les vis à vis sont timides dans les premières minutes. Les deux équipes s’appliquent à conserver le ballon et à évaluer les forces en présence. Nul domination ne s’exprime jusqu’à ce qu’une attaque saillante ne trouble le round d’observation. L’artificier unioniste Greg s’illustre  dans un slalom au sein de la surface de Waterloo mais sa passe en retrait sera interceptée. Ces 10 minutes nous sont consacrées et exclusives. La menace des blancs est souvent ponctuée par des fautes volontaires qui nous offrent à chaque tentative de Moh Merkachi , notre tireur de coup francs avisés, des occasions franches : une tête de Zak Namoune, un pied de Moh Benaissa mais soit le cadre est manqué de justesse soit la défense vigilante des Mexicains s’intercale sur la trajectoire du ballon.  Mais… comme Arsène Venger en témoignera pour Arsenal contre MU ce week end en Premier league « Dominer n’est pas gagner » (clin d’œil à Chouck). Le vent tourne, Union Waterloo déploie son arsenal offensif avec véhémence. Un état de siège se forme sur notre défense. Heureusement les tirs lointains sont imprécis mais surtout le bloc compact d’Euro Union parvient assez haut à déjouer les initiatives des visiteurs. Orchestré par un Alex magistral dans l’impact physique comme dans le volume des interventions, le premier rempart en milieu de terrain réussit un travail de récupération exceptionnel. La devise « un pour tous et tous pour un » ne pourrait avoir plus belle illustration. Ce sont nos attaquants Moh et Greg qui initieront la campagne de harcèlement du porteur du ballon puis ligne par ligne Stephane, Zak poursuivent la tâche d’asphyxie. En dernier recours Jaime, positionné en défense centrale, a réalisé une prouesse pour une première dans ce rôle : vigilant, propre, sans faute. En conclusion, mention spéciale pour le collectif dans cette opération forteresse imprenable. Ainsi s’achève la première mi-temps. Sur un score vierge assez peu révélateur de l’animation du match. Tristan, qui a laissé son aile inviolée, passe le témoin à Sid au même poste.

Coup de sifflet inaugurant le second acte ! Les deux acteurs veulent en découdre pour prendre l’avantage  au plus vite. Le KO est recherché de part et d’autre. C’est Zakky qui trouvera la brèche pour placer un crochet millimétré et mettre à terre la défense Waterlootoise. 7 min en deuxième mi -temps auront suffi pour voir Euro Union ouvrir le score. Et de quelle manière ! Un tir à 30 mètre de Zakky propulsé dans le petit filet droit chatouillant la lucarne. Le but libérateur venant de l’icône unioniste en termes d’implication, tout un symbole. Croire cependant nos adversaires abattus par ce faux pas serait se méprendre. Au contraire, Union Waterloo a non seulement redoublé d’effort pour revenir à la marque mais surtout s’est employé à un exercice de démolition sur chacun de nos joueurs. A ce titre l’arbitre a su très bien encadré ce duel qui aurait pu prendre des ampleurs regrettables.  Il a toujours  été au plus près des actions litigieuses. Il a œuvré en fin psychologue pour temporiser les comportements expansifs. J’espère que nous aurons à l’avenir des arbitres de cette qualité pour tous nos matchs. Retour au jeu, David concède sa place pour Ramon qui prendra le flanc défensif gauche (Alex prendra le brassard) et  Stéfano deux minutes plus tard entre en milieu gauche en lieu et place de Stéphane. La physionomie de la rencontre nous incite à un rempli plus marqué avec un positionnement plus en retrait de Moh laissant Greg comme unique pointe.  Le danger est omniprésent et le score loin d’être acquis. Mais comme toute équipe courant après l’égalisation Union Waterloo se découvre en laissant des espaces exploitables. Et c’est avec justesse qu’ils seront exploités. Bien lancé par Sid sur l’aile droite Greg déborde la défense des rouges et adresse avec précision un centre ras du sol à Stéfano intelligemment placé en retrait pour alourdir le score. 2-0 ! Le break est fait ! Union Waterloo n’abdiquera pas et continuera jusqu’à la  dernière seconde de livrer bataille comme les digne héritiers de la célèbre épopée Napoléonienne version latino-américaine. Mais notre gardien héroïque du jour, Jelle, aura su préservé nos filets inviolés ; un grand merci pour son dévouement.  Cette victoire est une belle récompense à l’esprit témoigné. Bravo les gars !  

Commentaires

2-2
BRUSSEL BRITISH R1 / EuroUnion 5 jours
BRUSSEL BRITISH R1 / EuroUnion : résumé du match 5 jours
1-5
EuroUnion / IRLANDE FC1 9 jours
EuroUnion / IRLANDE FC1 : résumé du match 9 jours
1-2
EuroUnion / JEFKE COUNTRY 1 20 jours
EuroUnion / JEFKE COUNTRY 1 : résumé du match 20 jours
0-3
HIGGINS 1 / EuroUnion 23 jours
HIGGINS 1 / EuroUnion : résumé du match 23 jours
1-4
EuroUnion / PORTUGAL FC 1 mois
EuroUnion / PORTUGAL FC : résumé du match 1 mois
1-1
BRUSSELS LTC 1 / EuroUnion 1 mois
BRUSSELS LTC 1 / EuroUnion : résumé du match 1 mois
0-3
ENTENTE RACB 1 / EuroUnion 1 mois
ENTENTE RACB 1 / EuroUnion : résumé du match 1 mois
2-1
EuroUnion / LORRAINE RFC 1 1 mois

SPONSOR OFFICIEL

Sponsor

SPONSOR OFFICIEL

SPONSOR OFFICIEL