Euro Union : site officiel du club de foot de IXELLES - footeo

Un Hold up exemplaire! EU s'incline 4-2 vs Central park

29 novembre 2014 - 23:10

Sans crier au vol, le scénario du match a pourtant été rocambolesque. Une écrasante domination Unioniste, des occasions à la pelle et une insolante vista des locaux ... Le score ne le montre pas mais pourtant c'est un de nos meilleurs matchs.

 

 

Le casse du siècle…

Le plus fort ne gagne pas toujours à la fin. C’est la maxime de cette rencontre. C’est presque une torture la rédaction de ce résumé. Revenir sur une série de malchances et de minimes défaillances défensives qui coûtent chère lors de l’addition. On sort de table un peu sur sa faim comme dans un restaurant gastronomique.

En première période, dire que tout nous souriait n’est pas usurpé. 1 min à peine après le coup d’envoi, Euro Union se procure une première occasion dangereuse, le tir de Glen percute le gardien un brin chanceux sur sa sortie. Cela aurait été le but le plus rapide de l’histoire des unionistes.  Le récital continue avec la même aisance offensive. Moh Merkachi oriente les attaques de gauche à droite, comme un essuie-glace au tennis. La balle circule admirablement, la fluidité du jeu argue en faveur d’une domination qui se concrétisera dans le premier quart d’heure. Glen ouvre le score sur une belle combinaison collective. La suite ressemble au même schéma plutôt harmonieux. Le deuxième but arrivera dans la même veine sur une ouverture précédent une maitrise dans l’entre jeu. Greg sera le deuxième scoreur bien à l’affut sur une conquête rapide du ballon. Les occasions franches s’enchaînent mettant en valeur par deux fois Ramon ayant les balles de match au bout du pied pour tuer la rencontre.  Sur un quiproquo peu avant le terme de la première mi–temps, Central Park trouve le chemin des filets : faute non sifflée sur Zak resté à terre suite au choc, le ballon revient miraculeusement dans les pieds de leur attaquant, David un brin médusé par l’action que l’arbitre n’interrompt pas cafouille dans son intervention défensive… But 2-1. L’arbitre siffle la pause.

La deuxième mi-temps reprend avec la même intensité et application d’Euro Union dans la conservation du ballon. Contre la physionomie du match, alors complètement excentré, l’ailier de Central Park dans une tentative perdue décoche un tir lobé en pleine lucarne dans nos goals. 2-2. Les dieux du stade ne s’acharneraient-il pas à nous rappeler combien dominer n’est pas gagner? Les locaux submergés reprennent espoirs dans une rencontre qui leur échappe complétement. Euro Union, un peu sonné, remet le bleu de chauffe pour reprendre l’avantage. Abdel à la 41 ème minute, a, par deux fois la solution pour exaucer nos voeux de victoire mais là encore le gardien s’interpose. A la suite d’une rare percée de Central Park dans nos 16 mètres une fois encore avec une vista insolente un misérable tir détourné rebondit en lobant notre portier. 3-2. La succession de malchance commence à faire grincer des dents. Sans parler d’un penalty qui sera sifflé à juste titre 5 min plus tard pour une intervention musclée de Tristan dans notre surface. 4-2. Un mini cauchemar ! Nous pourrions en rester là sur le récit de la partie.

Beaucoup de frustration, des bévues en défense, un nombre impressionnant d’occasions non converties, cela me rappelle les mots de Marc Wilmots lors du match Belgique – Pays de Galle : « c’est un bon 0-0 » Franchement, j’ai cru que c’était une blague. Comment peut-on se satisfaire d’un tel résultat quand on passe à côté de trois points à notre porté. En fait, sans comparaison à notre vénéré sélectionneur national (je ne me le permettrais pas vu son palmarès), j’ai trouvé malgré notre défaite, énormément de motifs de satisfaction. Le premier : nous avons joué au football, développé du jeu collectif comme rarement cette saison, créé de l’animation offensive où tous ont été en mesure de faire la différence. Le deuxième : Malgré le score tout le monde s’est donné à fond jusqu’à la dernière seconde. J’ai vu une équipe, de la volonté, de la solidarité. Bien sûr on le sait tous, notre défaut c’est que chacun de nous parfois s’emporte dans des critiques au lieu de s’encourager. Nous devons dominer ce travers pour mettre nos coéquipiers en confiance. Se parler sereinement. Ce samedi  est un échec ponctuel mais une victoire sur le long terme. Enfin, on a démontré la base pour jouer un cran au-dessus dans ce championnat. On progresse! Gardons cette soif de compétition en match comme à l'entrainement!

Commentaires

3-2
EuroUnion / LXG CINQUANTENAIRE environ 6 heures
EuroUnion / LXG CINQUANTENAIRE : résumé du match environ 6 heures
EuroUnion : nouveau joueur 1 jour
0-0
EuroUnion / BRUSSEL BRITISH R1 7 jours
EuroUnion / BRUSSEL BRITISH R1 : résumé du match 7 jours
jhonson JHONSON est devenu membre 8 jours
MAGNIFIQUE ENTREE EN MATIERE POUR LES UNIONISTES D'IXELLES 9 jours
EuroUnion / TOURINNOIS FC 1 et 7 14 jours
2-2
IRLANDE FC1 / EuroUnion 14 jours
IRLANDE FC1 / EuroUnion et IRLANDE FC1 / EuroUnion : résumés des matchs 14 jours
2-2
IRLANDE FC1 / EuroUnion 14 jours
EuroUnion : nouveau joueur 15 jours
EuroUnion : nouveau joueur 16 jours
IRLANDE FC1 / EuroUnion 16 jours
Yahya Ennouari est devenu membre 25 jours

SPONSOR OFFICIEL

Sponsor

SPONSOR OFFICIEL

SPONSOR OFFICIEL